Y a-t-il des émissions électromagnétiques mauvaises pour la santé dans un véhicule électrique ?

On pourrait effectivement penser qu’en raison des courants forts qu’il y a dans un véhicule électrique, il y a des raisons de croire que c’est un problème. La réalité est différente. En effet, justement à cause de ces courants forts, les constructeurs sont obligés de faire circuler le courant dans des câbles, contrairement à un véhicule classique où le retour du courant se fait par le châssis du véhicule. Pour les véhicules électriques il est obligatoire de faire cheminer chaque câble positif directement contre le câble de retour (négatif) correspondant de façon à réduire au minimum l’aire de la boucle magnétique formée par le circuit électrique. Ceci est impossible à réaliser sur un véhicule à moteur thermique où le retour de courant se fait par le châssis, plaçant ainsi les occupants au milieu d’une immense boucle magnétique. Les pires véhicules en terme d’émissions électromagnétiques sont ceux qui ont un long câble de la batterie 12V jusqu’au démarreur et l’alternateur (il y a de très gros courants qui circulent au démarrage et également pour maintenir la batterie en charge) mais où le retour du courant se fait par le châssis du véhicule, typiquement les véhicules qui ont la batterie 12V à l’arrière et le moteur à l’avant. On trouve cette configuration sur des grosses berlines germaniques.